Aujourd’hui, être dirigeant d’une petite ou moyenne entreprise en Afrique n’est pas une tâche abordable ou apaisante:
• La concurrence est de plus en plus dure sur tous les marchés
• Le chiffre d’affaires et les marges évoluent à peine
• Donc, les trésoreries sont étroites et les sociétés en recherche de solutions pour faire face à leurs échéances
• Les banques, de par les ratios qui leur sont imposés, prêtent moins et avec des conditions très difficiles
• De fait la solvabilité des entreprises est à analyser avec attentioncar génératrice de risques d’impayés.

Résultat de cette situation selon Euler Hermes : plus de 16% défaillances d’entreprises sur l’année 2016 et augmentera de 9% selon les estimations



Laisser un commentaire

English English Français Français